Bien-être | Connaissances | Christiane Zwahlen

Vrai ou faux ? Cinq mythes en matière de boisson à l’épreuve des faits

Le café déshydrate. Quand on a soif, on boit trop tard. Il faudrait boire deux à trois litres d’eau par jour. Boire « juste » : un jeu d’enfant ? Que nenni ! Les mythes autour de la thématique de l’alimentation et de la boisson sont aussi nombreux que les sources d’eau minérale en Suisse. Mais qu’en est-il vraiment de ces « vérités » bizarres pour certaines ? La diététicienne holistique Irene Held fait de l’ordre dans les croyances populaires.

Deux à trois litres par jour

Deux litres et demi. C’est plus ou moins la quantité de liquide que notre corps perd chaque jour, étant précisé que la quantité dépend de facteurs comme l’âge, le poids corporel, la température ou encore l’effort ou la charge de travail. « Le liquide perdu doit aussi pouvoir être absorbé », précise la diététicienne holistique Irene Held. Ça paraît simple, mais faut-il boire de deux à trois litres par jour ? « Le corps couvre environ un tiers de ses besoins en liquide par la nourriture solide et plus de la moitié par les boissons », poursuit Irene Held. Plus précisément, nous devrions prendre de 30 à 35 ml par kilo de poids corporel. Ce qui correspond en moyenne à environ un à deux litres par jour.

Mythe 1 : faux

Quand on a soif, on boit trop tard.

Irene Held : « La soif n’est pas seulement un message du corps qui nous indique que nous devrions boire. La personne qui ressent la sensation de soif a déjà perdu 1 % de son eau. ». Pour une personne adulte, cela représente environ 0,7 litre, soit la moitié de nos besoins quotidiens. Ce qui revient à dire que la personne qui boit seulement lorsque la sensation de soif se manifeste boit trop tard.

Mythe 2 : vrai

Le saviez-vous ?

Les mythes sont innombrables en matière de boisson et de besoins en liquide. Nous avons retenu trois faits sur lesquels vous pouvez vous appuyer :
  • Le besoin moyen en liquide de l’être humain est d’environ 30 à 35 ml par kilo de masse corporelle. Pour un corps de 70 kg, cela correspond à environ 2,1 litres.

  • Le corps humain peut survivre entre deux et trois semaines sans manger. Sans boire, c’est entre deux et trois jours.

  • Une personne adulte est constituée d’une proportion d’eau comprise entre 50 et 70 %, un nourrisson, d’environ 85 %.

Il faut boire beaucoup en cas de maladie

Tout enfant a déjà entendu ce conseil maternel : bois beaucoup quand tu es malade. Mais qu’en dit la diététicienne ? « En cas de maladie accompagnée de fièvre, de vomissements ou de diarrhées, notre besoin en liquide est fortement accru en raison des fortes pertes d’eau », explique Irene Held. L’apport en liquide est donc essentiel en cas de maladie impliquant une grande perte de liquide : thé, eau minérale ou boisson isotonique, « l’important, c’est que le sujet boive beaucoup pour compenser le déficit ».

Mythe 3 : partiellement vrai

Notre corps ne perd pas seulement du liquide, mais encore des minéraux. L’eau minérale naturelle, boisson hypotonique, est parfaite pour lutter contre la soif, vu que le corps peut absorber efficacement aussi bien les minéraux que le liquide.

Irene Held, conseillère en diététique holistique IKP

Il n’est pas possible de boire trop

Bien sûr que oui. Le corps médical a même une expression pour cela : hyperhydratation hypotonique. Ce type d’intoxication requiert toutefois un apport en eau d’environ sept litres. « Il faut pour cela boire des quantités énormes en un laps de temps très court, précise Irene Held. Selon les cas, les conséquences peuvent être mortelles. »

Mythe 4 : faux

Mythes autour des besoins en liquide à l’épreuve des faits

Avez-vous déjà fait de l’ordre dans vos idées ? Quels sont les mythes auxquels vous avez cru jusqu’ici ?

Un verre d’eau à chaque expresso ? Le café déshydrate. J’ai toujours bu entre deux et trois litres d’eau par jour. Boire trop ? C’est impossible.
S’abonner à la newsletter
Tous les champs sont obligatoires
Vous avez déjà voté

Le café déshydrate

Le café, coup de fouet ou anti-coup-de-pompe par excellence, assécherait notre corps. Verdict de la spécialiste : « Ce n’est pas correct. Les boissons contenant de la caféine, comme le café ou le thé noir et le thé vert contribuent aussi à l’apport liquide. » Cela dit, l’« or noir » n’est pas indiqué pour étancher la soif : « Le café réduit la sensation de soif. Les gros buveurs de café peuvent même la perdre complètement. Cela posé, vous pouvez consommer sans souci trois à quatre tasses de café par jour. »

Mythe 5 : faux

 

Christiane Zwahlen | Responsable de la communication, Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks

Pour en savoir plus

Irene Held est conseillère en diététique holistique IKP. Actuellement, la titulaire d’un diplôme en économie d’entreprise est en formation de conseillère en psychologie de l’alimentation à la Haute École de psychologie de l’alimentation IKP parallèlement à son activité dans son propre cabinet à Dübendorf.
1/3